Vous êtes ici

DECOCTION

En parler sur: 

DECOCTION

Proche de l’infusion, la décoction est souvent utilisée pour les plantes sèches, dont le principe actif est plus difficile à extraire.Plantago major L.
De même pour extraire les principes actifs des racines, de l'écorce, des tiges et des baies, il faut généralement leur faire subir un traitement plus énergique qu'aux feuilles ou aux fleurs.
Dans la décoction, les plantes, préalablement coupées en petits morceaux, sont mises dans l’eau froide, on porte ensuite à ébullition.
Un couvercle est placé sur le récipient et l’ébullition est maintenue au maximum.
La durée de la décoction est variable selon les plantes.
Elle sera comptée du début de l’ébullition, de 2 minutes à 5, 10, voire 15 minutes, selon les plantes.
Certains auteurs calculent les temps jusqu'à réduction du liquide d’un tiers, voir plus (décoction chinoise).Plumbago europaea L.

Certaines recettes font suivre la décoction d’une infusion.
On arrêtera donc l’ébullition au bout du temps conseillé et on laissera infuser.

On ajoute aussi parfois des feuilles et des fleurs à la préparation
Les parties fragiles de la plante doivent être ajoutées dans le récipient, après l’ébullition lorsque la décoction commence à refroidir

Enfin, on filtre la préparation.

Posologie
Prendre 3 à 4 doses (500 ml) par jour.

Conservation
Dans un bocal fermé au réfrigérateur ou dans un endroit frais (48 h maximum).

Recette de base

Quantités moyennes
20 g de plante séchée ou 40 g de plante fraîche (ou de mélange de plantes)
750 ml d'eau froide, réduite à 500 ml environ après ébullition (3 à 4 doses).

Mettre les plantes dans une casserole.Polygala vulgaris L.

- Recouvrir d'eau froide et porter à ébullition
- Laisser frémir 20 à 30 min, jusqu'à réduction d'un tiers environ.
- Filtrer la décoction avec une passoire
- Verser la quantité requise dans un bocal
- Couvrir le récipient et placer au frais.

Les décoctions chinoises

En Chine, la décoction est le principal mode d'utilisation des plantes médicinales.
Ils cherchent souvent à obtenir un liquide très concentré, ils laissent ainsi réduire afin qu’il ne reste plus que 200 ml (sur la base des 750 de départ) de liquide.
Cette réduction est efficace lorsque l'on utilise des écorces astringentes, telles que celles de l'acacia d'Arabie (Acacia arabica) et du chêne commun (Quercus robur), pour renforcer les gencives ou nettoyer les éruptions cutanées infectées.
Ces exemples de décoctions ne sont pas utilisés en usage interne.

  Toutes les informations fournies sur le site concernant la phytothérapie et l’aromathérapie sont mises à votre disposition à titre informatif. Lire la suite

Théme adapté par Jean Hervé PERROT