Vous êtes ici

EMPLATRE ET SPARADRAP

En parler sur: 

EMPLATRE ET SPARADRAP

 

L’emplâtre est, à l’origine, une préparation médicamenteuse à usage externe, de consistance pâteuse et adhésive, ayant un substrat à base:Solanum Dulcamara L.

- soit de savon d'oxyde de plomb (résultant de l'action de l'oxyde de plomb sur un corps gras en présence d'eau) qui correspond à l'emplâtre proprement dit;
- soit d'un mélange de corps gras et de résine qui correspond à l'emplâtre résineux, dans lequel on incorpore une ou plusieurs substances à action thérapeutique définie.

Il est vrai, que sous le nom d’emplâtre, on fabrique des produits qui n’ont plus aucun rapport et qui se rapprochent des onguents.
En général l’emplâtre est de consistance plus ferme que l’onguent.
C’est un onguent qui doit demeurer sur la peau pour agir.
Quand l’emplâtre est étalé sur un tissu destiné à être stocké pour servir en application directe sur la peau, il devient sparadrap (du latin spagere: étendre et du français drap).Solanum nigrum L.
      
Les sparadraps sont des bandes de tissus ou de papier, enduites sur une seule face, d’une préparation médicamenteuse à action plus ou moins rapide.
Le support le plus utilisé était la toile d’où le nom de toiles cirées souvent utilisé pour désigner les sparadraps.
Le choix du tissu est très important pour la confection du sparadrap.
Le tissu doit être léger et légèrement duveteux sur l’une de ses faces, afin de pouvoir accrocher la préparation, l’autre face devant être lisse.
Les tissus les meilleurs restent le drap de coton ou la toile de lin.
La toile de lin devra être repassée du côté extérieur seulement, pour éviter que l’emplâtre n’adhère quand on roulera le sparadrap pour le conserver.
On utilise aussi des supports papier.
Le sparadrap est ensuite roulé et conservé dans une boîte métallique.
Le sparadrap doit être souple et ne pas dessécher.
Les produits utilisés sont les mêmes que ceux des emplâtres, on les étale à la spatule ou au couteau, quelquefois au pinceau surtout sur les supports de papier.
      

Un exemple d’emplâtre moderne

L’emplâtre américain Saint Bernard


Propriétés :
L'emplâtre Saint-Bernard est imprégné de 2 substances actives d'origine naturelle :
- le capsicum, plante de la famille des piments (propriétés chauffante et décongestionnant).
- l'essence de girofle. (calme la douleur)
Cet emplâtre est traditionnellement utilisé pour améliorer le confort en cas de maux de dos divers, de douleurs musculaires et de douleurs articulaires, en particulier d'origine rhumatismale.

Mode d'emploi :

Appliquez l'emplâtre sur la zone douloureuse de façon qu'il adhère parfaitement. Renouveler au bout de 24 heures si nécessaire.

Composition :Solidago virgaurea L.

- extrait de capsicum 1.35 g,
- essence de girofle 0.52 g,
- excipients dont lanoline, colophane, caoutchouc qsp 100 g.
Déposés sur un support élastique micro-perforé.

Précautions d'emploi :
Ne pas laisser l'emplâtre plus de 2 ou 3 jours.
Réservé à l'adulte de plus de 15 ans.
Ne pas appliquer sur les plaies, peau lésée, les muqueuses et les peaux sensibles.
En cas de sensation de chaleur trop vive ou de réaction irritative importante, arrêter le traitement.

Ceux qui ont navigué sur le site, comprennent que l’on retrouve les ingrédients de l’embrocation siamoise…. Et qu’il est donc facile de l’utiliser pour faire un emplâtre !

  Toutes les informations fournies sur le site concernant la phytothérapie et l’aromathérapie sont mises à votre disposition à titre informatif. Lire la suite

Théme adapté par Jean Hervé PERROT