Vous êtes ici

ONGUENT

En parler sur: 

ONGUENT, BAUME, CERAT ET POMMADE
Cérat : (Pour les préparations, voir l’entrée spécifique)

Le terme onguent (du latin unguentum : parfum) est presque un terme générique de ces produits, souvent synonymes et pourtant différenciés.Lactuca sativa L.
Onguents, baumes , cérats et pommades ont en commun leurs bases constituées par des corps gras, lesquels entrent également dans la composition des liniments, savons, etc, mais dans d’autres proportions.
Les corps gras utilisés sont variés : huile d’olive, cire jaune, beurre, suif de mouton, axonge, huile de noix, huile d’amande douce.

L’onguent désigne le prototype du médicament. Il s’agit d’une crème comportant des éléments thérapeutiques actifs.

Le baume quant à lui, est plus spécifique des onguents calmants.

Baume et onguent se distinguent par le fait qu’ils possèdent dans leurs compositions des excipients résineux, ils diffèrent en cela des pommades qui n’en comportent généralement pas.Arctium lappa L.

Les pommades ne contiennent pas de substance résineuse, ce qui les différencie des onguents.
N.B. Quelques onguents et cérats, portent le nom de pommades, ce qui démontre le flou de ces définitions.
La spécificité des pommades est due à la qualité de leur excipient (le support gras) qui facilite la pénétration des substances actives en profondeur. De ce fait, le changement d’excipient permet des modulations de la profondeur à atteindre. Tel excipient donne une action cutanée, alors que tel autre comportant les mêmes substances agira sur les organes internes.
Le nom même de pommade dérive de cosmétique ancien parfumé au jus de la pomme de reinette d’où leur nom.Lavandula spica L.

Les cérats sont des pommades dont l’un des excipients privilégiés est la cire d’où leur nom (de cera en latin).

Les préparations

Ces préparations sont donc toutes d'aspect crémeux, réalisées à base d'huile ou de tout autre corps gras.
On a dissous à l’intérieur les principes actifs des plantes.
Ils peuvent aussi contenir des constituants médicinaux actifs, tels que les huiles essentielles.
On les applique, par exemple, sur les plaies pour empêcher l'inflammation.
Les onguents sont efficaces contre les hémorroïdes, les gerçures des lèvres ou l'érythème fessier du nourrisson.

Posologie :Levisticum officinale W.D.J.Koch

En petites quantités, 3 fois par jour

Conservation :

3 mois dans des bocaux en verre teinté, stérilisés et fermés

Une recette simple :

On utilise de la vaseline ou de la paraffine ramollie
La vaseline, imperméable à l'eau, forme une barrière protectrice sur la peau.
On rajoute une ou plusieurs plantes coupées très finement.
Les huiles essentielles seront ajoutées juste avant le filtrage.http://bonnier.flora-electronica.com/menus/057-Ombelliferes/Levisticum%20officinale%201.html

Quantités moyennes :

60gr de plante séchée ou 150 gr de plante fraîche (ou d'un mélange de plantes)
500 gr de vaseline ou de paraffine ramollie

- Faire fondre la vaseline ou la cire dans un récipient en verre au bain-marie.
- Ajouter la plante finement coupée et laisser frémir 15 min tout en remuant.
- Presser le mélange pour extraire le plus de liquide possible
Pour cette opération vous pouvez utiliser une étamine et presser celle-ci à la main.
Pensez à vous protéger les mains avec des gants en caoutchouc.
- Verser sans attendre le liquide dans des pots.
Vous éviterez ainsi qu’il ne se solidifie dans le récipient
- Fermer chaque pot sans trop forcer.
- Une fois la préparation refroidie, visser à fond les couvercles puis étiqueter les pots.

Vous pouvez changer la consistance :

Selon les besoins on peut changer la consistance de ces préparations.

Des onguents solides et presque dépourvus de corps gras s'étalent facilement et donnent des préparations telles que les baumes pour les lèvres.Nymphoides peltata (S.G.Gmel.) Kuntze
On les obtient en remplaçant l'huile de paraffine ou la vaseline par des huiles végétales.

- Faire chauffer 140 g d'huile de noix de coco avec 120 g de cire d'abeille et 100 g de plante en poudre.
- Laisser frémir pendant 90 minutes au bain-marie.
- Filtrer et verser dans des bocaux.

Les onguents plus crémeux, destinés aux éruptions cutanées, se préparent avec de l'huile d'olive et de la cire d'abeille.

- Dans un récipient en verre, faire chauffer 60 g de cire d'abeille avec 500 ml d'huile d'olive et 120 g de plante séchée ou 300 g de plante fraîche
- Couvrir et mettre la préparation dans un four chaud pendant 3 heures.
- Filtrer et verser dans des bocaux.

Variante :

On peut aussi mélanger 500 ml d'huile médicinale élaborée à chaud avec 60 g de cire d'abeille fondue.

  Toutes les informations fournies sur le site concernant la phytothérapie et l’aromathérapie sont mises à votre disposition à titre informatif. Lire la suite

Théme adapté par Jean Hervé PERROT